<
>

Tableaux vivants - Une exposition de la Maison d’Haïti réalisée en collaboration avec Les Filles électriques
Présenté dans le cadre de la semaine québécoise des rencontres interculturelles 

Cette exposition présente une série de portraits mettant en scène les femmes et les enfants du réseau des jeunes parents de la Maison d’Haïti. Le projet a été réalisé à l’initiative de l’artiste interdisciplinaire D. Kimm et de la compagnie Les Filles électriques, avec l’appui du Programme montréalais d'action culturelle.

Une joyeuse séance de photos a eu lieu le 17 mai 2014 avec la photographe Caroline Hayeur et D. Kimm, alors que le Chalet Sainte Lucie a été transformé en studio photographique avec écran, éclairages et costumes. Les femmes ont choisi leurs photos préférées qui ont par la suite été intégrées dans des paysages surréalistes par l’artiste visuelle Allison Moore. Il en résulte dix-neuf tableaux représentant des femmes resplendissantes dont certaine accompagnées de leur famille.

Directrice artistique : D. Kimm
Photographe : Caroline Hayeur
Artiste visuelle : Allison Moore

Avec : Ginette Léveillé, Gytana Théobrun, Jocelyne Bartol, Jocelyne St-Léger, Laynie Léveillé, Marie Josiane Abéllard, Marie-Andrée Baptiste, Marise Delva, Néhémie Joseph, Monique Dauphin, Sabina Rony, Sandra Rabrun, Darline Philemon, Kerline Joseph, Marie Maud Joseph et Natacha Romain

La Maison d’Haïti est un organisme à but non lucratif fondé en 1972, dédié à l’éducation et à l’intégration des personnes et familles immigrantes ainsi qu’à la création et au développement de liens étroits avec la société d’accueil. 

Fondée en 2001 par l’artiste interdisciplinaire D. Kimm, Les Filles électriques est une compagnie de création/production interdisciplinaire qui présente des performances, des spectacles, des courts métrages et le Festival Phénomena.